Des ingénieurs vont commencer des essais sur un projet de construction de parois gelées sur le site de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.

 

Le gouvernement et l’opérateur de l’installation vont procéder à cet essai, au plus tôt à partir du 11 mars, dans l’espoir de faire face à l’accumulation massive d’eau usée radioactive.

La quantité d’eau contaminée augmente du fait que, chaque jour, quelque 400 tonnes d’eau du sous-sol, provenant des montagnes à l’arrière-plan s’infiltrent sous les installations.

Le gouvernement envisage de consacrer plus de 300 millions de dollars pour édifier des parois gelées autour des réacteurs numéro 1 à numéro 4. Les essais auront lieu autour du réacteur numéro 4.

Les ingénieurs vont enfoncer des tuyaux d’acier jusqu’à une profondeur de 30 mètres dans une zone de 100 mètres carrés. Ils vont ensuite injecter un liquide réfrigérant à une température de 40 degrés sous zéro. Ce réfrigérant est censé geler le sol environnant en un mois environ.

Les ingénieurs examineront alors si les parois gelées parviennent à enrayer l’écoulement de l’eau du sous-sol, en dépit de la présence de canalisations et d’autres structures dans la terre.

 

Source: NHK

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire