Le Japon enverra une équipe à Hawaï pour trouver le moyen d’aider au nettoyage des débris laissés par le tremblement de terre et le tsunami de l’an dernier.

 

Le gouvernement a pris cette décision mercredi parce que des objets à la dérive ont déjà atteint les côtes de Hawaï, un phénomène qui risque de se poursuivre pendant encore plusieurs années.

Le ministère de l’Environnement a dévoilé récemment le résultat d’une simulation sur la dérive dans le Pacifique des débris générés par le tsunami.

Selon cette étude, d’importantes quantités d’objets commenceront à arriver sur les côtes nord-américaines en décembre.

Mais certains débris auraient changé de direction après s’être approchés de l’Amérique du Nord, et dériveraient maintenant en direction de Hawaï.

L’équipe mandatée par le gouvernement japonais sera composée, entre autre, de membres de l’ONG JEAN, un groupe environnemental basé à Tokyo, qui a participé à une mission semblable sur la côte ouest en août dernier.

L’équipe doit se rendre à Hawaï au début de l’an prochain pour évaluer la situation en coopération avec des ONG locales.

Discussions

Laisser un commentaire