Les ambassadeurs du Japon et de la Chine en Allemagne se sont servis d’un quotidien influent en langue allemande pour faire valoir leur point de vue au sujet de la visite du premier ministre japonais au sanctuaire Yasukuni de Tokyo, où est honorée la mémoire des morts pour la patrie.

 

Dans une lettre publiée mardi dans le quotidien Frankfurter Allgemeine, l’ambassadeur du Japon Takeshi Nakane réfute les critiques chinoises à l’égard de la visite effectuée le mois dernier par le premier ministre Shinzo Abe. Rappelons que des dirigeants japonais condamnés pour crimes de guerre sont honorés également dans ce sanctuaire.

Dans une lettre publiée le 14 janvier, l’ambassadeur chinois Shi Ming-de avait souligné que le Japon portait préjudice à la paix. M. Shi avait comparé l’attitude du Japon à celle de l’Allemagne, affirmant que le peuple chinois respectait le courage des Allemands qui font face à leur histoire.

A ceci, M. Nakane a répondu que, pendant toutes les décennies qui ont suivi la guerre, le Japon a constamment contribué à la paix et à la prospérité de l’Asie et du monde.

L’ambassadeur japonais fait remarquer que les voisins de l’Allemagne ont tendu la main en vue de la réconciliation, mais que, hélas, ce ne fut pas le cas dans la région où se trouve l’Archipel japonais.

 

Source: NHK

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire