Le gouvernement de Tokyo a annoncé le 25 décembre la création en 2018 d’un village anglophone où des élèves pourront perfectionner leurs compétences en anglais avec des natifs dans un cadre de vie réel.

 

Ce programme intensif, créé pour développer les compétences en dehors des salles de classe, fait partie d’un rapport de vision à long terme du gouvernement de Tokyo, exposant ses priorités politiques.

D’après les responsables, le village ressemblera au parc d’attraction Mexicain KidZania, dont l’un est d’ailleurs situé à Tokyo. Dans ce parc d’attraction, les enfants font semblant de travailler comme de vrais adultes au sein même du parc.

Cette installation planifiée par les autorités ciblera les élèves des classes élémentaires, primaires ainsi que  les collégiens. Pendant leur visite au village, les élèves ne seront, en principe, pas autorisés à parler japonais, et devront utiliser leurs compétences linguistiques anglaises avec des personnes de langue maternelle anglaise dans un cadre de vie commun comme un restaurant ou un hôpital.

Le conseil pour l’éducation de la métropole de Tokyo a commencé en juin 2013 en consultant des experts en éducation, incluant des professeurs d’université et des chefs du personnel de compagnies privées, au sujet des mesures qui pourraient aider à améliorer les aptitudes en anglais des élèves de primaires et des collégiens.

Beaucoup de ces experts ont mis en avant les limites des leçons dites passives et les cours magistraux que les élèves reçoivent très souvent à l’école et ont demandé un programme participatif dans lequel les étudiants peuvent s’impliquer activement dans un environnement Anglophone. C’est cela qui a permis d’aboutir au projet de création d’un village interactif avec des natifs, selon le gouvernement de Tokyo.

Le gouvernement veut instaurer un panel pour ce projet afin de discuter de la taille de l’installation ainsi que des méthodes d’opération.

 

Source: Asahi Shimbun / Atsuko Kawaguchi / Hiroyuki Kamisawa || Image : Shutterstock.com

Discussions

Laisser un commentaire