Une équipe japonaise de chercheurs a produit des cellules du myocarde à partir de cellules souches pluripotentes induites, ou iPS. L’opération a été réalisée à coût réduit.

Les cellules iPS peuvent se développer en différents types de tissus et organes. La nouvelle méthode a été mise au point par une équipe dirigée par le professeur Norio Nakatsuji, de l’Institut des sciences des matériaux cellulaires intégrés, de l’université de Kyoto.

L’équipe a découvert un composé organique permettant de réaliser la transformation dans plus de 90 pour cent des cas. Il s’agit du taux le plus élevé enregistré à ce jour.

Le composé organique est moins cher que les autres composés. Le coût de production du milliard de cellules nécessaire pour une transplantation humaine est un vingtième de ce qu’il est avec les autres méthodes.

Les chercheurs doivent maintenant réaliser des essais sur des animaux pour s’assurer que les cellules de coeur ainsi produites sont sûres. D’après le professeur Nakatsuji, la méthode pourra être utilisée à l’avenir pour des traitements cliniques. Il a ajouté que son équipe fera tout pour que cette découverte soit mise en pratique.

Discussions

Laisser un commentaire