Le gouvernement du Premier ministre japonais Shinzo Abe a revu mardi son programme économique avec comme nouvelles mesures-clefs une baisse des impôts sur les bénéfices des entreprises et des modifications structurelles notamment censées faciliter le travail des femmes.

 

Le taux d’imposition sur les bénéfices des sociétés varie selon les localités, mais tourne autour de 35% (35,64% à Tokyo), ce qui pénalise les entreprises par comparaison avec celles de la plupart des pays étrangers en général, asiatiques en particulier. Le gouvernement veut faire passer la moyenne sous 30%.

 

Suite de l’article : AFP

 

Discussions

Laisser un commentaire