Tokyo Métro Co. propose aux passagers des données gratuites dans le cadre d’un concours d’applications avec, à la clé, un premier prix qui s’élève à 1 million de yens.

 

« Comme Tokyo sera l’hôte des Jeux Olympiques d’été 2020 et des Jeux Paralympiques, nous aimerions encourager les participants à nous présenter des applications qui seront utiles aux personnes fréquentant régulièrement le métro de Tokyo Métro, mais aussi aux visiteurs étrangers », a déclaré mardi, la compagnie d’exploitation du métro de Tokyo.

En plus des horaires et des détails sur les stations, Tokyo Métro fournira également de nouvelles informations, comme des données en temps réel sur l’emplacement des trains, des alertes sur les retards, l’origine et le terminus de chacun d’entre eux, et les moyens de discerner à quelle compagnie un train appartient. Aucune confirmation n’est parvenue quant à la traduction de ces renseignements en langue étrangère – à noter que le site web sur l’événement, lui, est uniquement en japonais.

Tokyo Métro est la première compagnie d’exploitation de chemins de fer à mettre à disposition de telles informations au Japon. Les données seront d’abord disponibles seulement pour les participants, mais pourraient être divulguées publiquement par la suite.

L’open data est un concept de partage des données détenues seulement par le gouvernement, les municipalités ou les industries avec le public afin d’améliorer la société.

Les compagnies de métro accepteront les propositions du 12 septembre au 17 novembre. Les applications peuvent et doivent fonctionner avec les sites web ou les systèmes d’exploitation iPhone, Android ou Windows.

Le premier prix sera de 1 million de yens, mais 500 000 yens seront attribués au second du podium. Deux autres prix d’une valeur de 150 000 yens et quatre de 50 000 yens seront également remis.

Le porte-parole de Tokyo Métro, Shogo Kuwamura a ajouté qu’il était possible de perfectionner au plus haut point les applications en croisant les données proposées avec des sources extérieures (l’alerte aux catastrophes du gouvernement, par exemple).

« Nous espérons que les gens vont créer des applications allant au-delà de notre imagination », a-t-il déclaré.

Le concours s’inscrit dans le cadre du dixième anniversaire de Tokyo Métro, mais est également influencé par les récents efforts du gouvernement visant à promouvoir la stratégie de l’open data.

 

Source : Yomiuri || Image: Takamex /Shutterstock

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire