Masayoshi Son, CEO de SoftBank, a expliqué dans un entretien comment il a réussi à obtenir l’exclusivité pour  la vente d’iPhone au japon alors qu’il n’était pas un acteur prépondérant sur le marché à l’époque. 

 

Dans une interview, le fondateur et CEO de l’opérateur japonais SoftBank a expliqué comment il avait réussi à établir un partenariat d’exclusivité avec Apple pour la vente d’iPhone au Japon.

Il a rencontré Steve Jobs deux ans avant le lancement de l’iPhone, alors que ce dernier n’était encore qu’un projet secret. Lors de cet entretien, il a proposé à Jobs un dessin représentant un iPod avec de nouvelles fonctionnalités mobile.

Il raconte :

J’ai donné mon dessin à Steve Jobs et il a dit “Masa, ne me donne pas ton dessin. J’ai le mien”. J’ai répondu ” bien, je ne te donne pas mon gribouillage, mais une fois que tu as ton produit, donne le moi pour le Japon”. Il a répondu “Masa, tu es fou. On a parlé à personne, mais tu es le premier à venir me voir. Je te le donne”

Ensuite, juste avant de partir, il a proposé à Steve Jobs de signer un accord écrit mais Jobs n’a pas accepté : l’iPhone était encore un projet secret et Masayoshi Son ne possédait pas encore d’opérateur mobile au Japon à l’époque.

Le CEO de SoftBank a racheté et renommé le réseau Vodafone au Japon à la fin de l’année 2006 et donc obtenu l’exclusivité de la part de Steve Jobs.

D’un pari risqué à la base, puisqu’il ne savait pas du tout à quoi ressemblerait l’iPhone et que le marché Japonais est plutôt fermé aux produits étrangers puisqu’il possède de très grandes marques locales, Masayoshi a réalisé une très bonne affaire : l’iPhone est le téléphone le plus utilisé aujourd’hui au Japon.

 

Source: Le soir

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire