Des chercheurs japonais ont mis au point des lunettes permettant de suivre les mouvements oculaires et ainsi déterminer le niveau de fatigue.

 

Le produit a été développé par l’enseigne de magasins de lunettes JINS en partenariat avec le neuroscientifique Ryuta Kawashima, de l’Université de Tohoku.

Des petits capteurs sur les lunettes détectent les changements de tension se produisant lors des mouvements oculaires. Les verres sont également en mesure de transmettre à un smartphone les données, comme le nombre et la fréquence des clignotements des yeux.

L’état de somnolence est indiqué en 3 niveaux. Un automobiliste peut ainsi vérifier et décider quand faire une halte.

Le PDG de JINS, Hitoshi Tanaka a déclaré que les lunettes pourront aider à prévenir les accidents d’automobiles, et pourront également empêcher les gens d’être victime de surmenage.

Les lunettes seront mises en vente l’année prochaine. JIN espère développer la demande, même chez les personnes qui ne portent pas de lunettes.

 

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire