Certaines sociétés industrielles japonaises ont annoncé un accroissement des primes dans le cadre des négociations annuelles sur les salaires.

 

Cette initiative reflète l’amélioration des performances commerciales sur fond de baisse du yen et de hausse des cours en bourse.

Les responsables des principaux fabricants de produits électroniques et constructeurs automobiles ont aussi convenu de maintenir les augmentations à l’ancienneté.

Ils ont ainsi répondu favorablement mercredi à la campagne menée par les syndicats pour augmenter les salaires.

Les responsables de Toyota Motor ont déclaré que les primes pour la prochaine année d’activité seront égales à cinq fois le salaire mensuel, majorées d’environ 3000 dollars. Un niveau jamais atteint depuis la crise financière de 2008.

Nissan, Honda et Mitsubishi Motors ont aussi convenu d’octroyer des primes plus importantes.

Les directeurs à Mitsubishi Heavy Industries, un fabricant d’équipements lourds, ont annoncé des primes de 18 mille dollars en moyenne.

C’est la première fois que la société répond à toutes les revendications salariales de ses employés en 16 ans.

Hitachi, le fabricant de produits électroniques, a enfin indiqué que les primes allaient augmenter de près de 200 dollars en moyenne.

Discussions

Laisser un commentaire