Une équipe de chercheurs de l’université de Tokyo dit avoir réussi à transformer des cellules humaines iPS en cellules pouvant produire du sang chez les souris.

 

Les cellules souches pluripotentes induites ou iPS sont des cellules adultes reprogrammées qui peuvent se développer dans n’importe quel type de tissu du corps.

Les chercheurs de l’Institut de la science médicale de l’université de Tokyo ont injecté des cellules humaines iPS dans la peau d’une souris et les ont transformées en cellules souches servant à la production de sang.

Les membres de l’équipe ont ensuite transplanté ces cellules souches dans une autre souris et ont constaté qu’elles s’étaient développées en plusieurs types de cellules sanguines.

Les chercheurs se sont servis de cette méthode pour traiter une souris souffrant d’une maladie génétique du sang. Ils ont inséré un gène normal dans les cellules iPS de la souris pour les transformer en cellules souches, servant à la production de sang.

Les cellules souches ont été transplantées à nouveau dans la souris et la maladie a ainsi pu être traitée.

Les membres de l’équipe espèrent que cette découverte leur permettra de développer des alternatives aux transplantations de moelle osseuse pour soigner la leucémie et d’autres maladies du sang.

Discussions

Laisser un commentaire