Sur une plage pittoresque située le long de la mer intérieure de Seto, deux créatures monstrueuses tirées d’un anime se font face à face, comme pour en découdre lors d’une bataille.

 

Ces sculptures géantes, sur la plage de Nijigahama située dans la ville de Hikari (Yamaguchi), ont été créées par Yoichi Shigeyama, infirmier âgé de 55 ans.

A l’aide d’une brouette et d’un râteau il a rassemblé du bois flotté et d’autres débris se trouvant le long de la plage afin de recréer un géant et des Ohms, créatures fantastiques issues du film de Hayao Mizaki, « Nausicaä de la vallée du vent ».

L’homme s’est amusé à représenter une scène du film, dans laquelle un guerrier géant est déployé afin de repousser un essaim d’Ohms en colère.

nausicaa-sculptures-plage-japon-ohm-geants-anime-ghibli

« Je me fais juste plaisir » a indiqué Shigeyama, dont les sculptures font le bonheur des baigneurs et des habitants de cette ville côtière.

ordures-nausicaa-de-la-vallee-du-vent-miyazaki-ghibli-plage-monstres-beach (1)

Ses créations ont rapidement fait le buzz auprès des internautes japonais, avec des photos retweetées plus de 16.000 fois.

Shigeyama a commencé réaliser des sculptures l’année dernière quand il a remarqué qu’un tas de débris échoués sur le rivage avait la forme d’un dragon.

Quand il était plus jeune, Shigeyama a travaillé en tant qu’artiste pour une entreprise réalisant des kakemono. Les tigres et les dragons étaient des thèmes communs.

« Je travaille maintenant sur une toile faite de sable au lieu de la soie », dit-il. « La plage devient plus propre et ça ne me coûte rien. C’est marrant. »

En réalisant ses créations, Shigeyama a été surpris de voir à quel point la plage pouvait être sale. Il suffit d’une forte pluie pour que la plage soit jonchée de morceaux de bois, d’objets en plastique et de bouteilles en verre.

Selon les responsables de la ville, une entreprise nettoie pourtant la plage presque tous les jours en Juillet et en Août.

« La plage de Nijigahama était autrefois célèbre pour son sable blanc et ses pins verts » se rappelle Shigeyama. « Désormais, nous dépensons l’argent des impôts pour la garder propre. Cela est un signe du temps ».

Shigeyama s’ets inspiré du film « Nausicaä de la vallée du vent » en raison de son histoire se déroulant dans un monde post-apocalyptique pollué, résultat d’une guerre mondiale ayant failli détruire l’environnement et la race humaine.

ordures-nausicaa-de-la-vallee-du-vent-miyazaki-ghibli-plage-monstres-beach (2)

Source : Asahi Shimbun

Discussions

3 Réponses

Laisser un commentaire