Carl Lewis a offert son soutien à la candidature de Tokyo à l’organisation des Jeux olympiques de 2020, après avoir visité l’endroit qu’il a décrit comme le lieu de la « course de ma vie ».

 

Le vainqueur de neuf médailles d’or olympique s’est rendu au Japon dans l’espoir d’inspirer de jeunes athlètes de la partie nord-est du pays qui a été dévasté par un tremblement de terre et un tsunami en mars 2011.

Lewis a visité Sendai et Ishinomaki avec Willie Banks, l’ancien recordman du triple saut, et Mike Powell, qui a établi le record du monde de saut en longueur aux championnats du monde à Tokyo en 1991.

Tokyo, qui a accueilli les Jeux olympiques de 1964, est candidate avec Madrid et Istanbul pour l’organisation des Jeux de 2020. Tokyo a également soumis sa candidature pour les Jeux olympiques de 2016, qui ont été attribués à Rio de Janeiro.

« Je leur souhaite la meilleure des chances parce que je pense qu’ils organiseront de formidables jeux, a confié Lewis. Je serai aux Jeux de 2020 peu importe l’endroit, et j’espère que ce sera ici. »

Lewis a ajouté que la réputation du Japon en matière d’innovation aiderait sa candidature.

« Je suis pour le progrès, a-t-il dit. Je crois en la haute technologie. Je crois dans les nouveaux stades à la fine pointe de la technologie. Ça permet d’être à l’aise et mène à de meilleures performances des athlètes. »

Tokyo occupe toujours une place spéciale dans le coeur de Lewis, où il a dit avoir couru « la meilleure course de ma vie » en faisant allusion à son record du monde du 100 mètres en 9,86 secondes aux championnats du monde de 1991.

« Les partisans connaissent vraiment le sport. Et pour moi, c’était formidable parce que quand je suis arrivé ici en 1991, il y avait de l’électricité dans l’air. »

Discussions

Laisser un commentaire