La ville de Tokyo tient à lancer sa candidature pour l’édition 2020 des Jeux olympiques et paralympiques d’été, à 8 mois du vote des membres du CIO.

 

Istanbul, en Turquie, et Madrid, en Espagne, figurent également parmi les villes candidates.

Une centaine de membres du Comité international olympique se rencontreront en septembre prochain à Buenos Aires, en Argentine, pour élire la ville qui accueillera l’événement.

Les 3 villes doivent soumettre un projet détaillé d’ici lundi prochain. Elles seront ensuite autorisées à lancer leurs campagnes officielles, notamment les activités de relations publiques pour les acteurs concernés.

Tokyo n’avait pas été retenue pour les JO de 2016, faute d’un manque de détermination face aux membres du CIO, selon les observateurs.

Cette fois, la capitale japonaise compte séduire la presse étrangère à Londres, le 10 janvier prochain, avant ses concurrentes Madrid et Istanbul. Le nouveau gouverneur de Tokyo, Naoki Inose, qui dirigeait le mois dernier la commission de candidature, devrait assister à l’événement.

En cas de victoire, Tokyo accueillerait les jeux pour la deuxième fois, après ceux de 1964.

Discussions

Laisser un commentaire