La filiale japonaise du groupe allemand Robert Bosch a annoncé jeudi la cession de ses 5% au capital de la firme nippone Denso pour 1,1 milliard d’euros, précisant que cette vente n’affectait en rien « la bonne relation industrielle entretenue de longue date par les deux sociétés ».

 

Robert Bosch Investment Nederland a cédé 46 millions de titres encore en sa possession. Le groupe avait déjà vendu en 2009 une partie des parts acquises dans Denso au milieu des années 1950 et compte utiliser l’argent ainsi recueilli pour investir « dans des secteurs d’avenir, ou acquérir des entreprises ». « La détention des titres de Denso par Bosch et le partenariat industriel n’avaient pas de liens directs. Il n’y aura aucune conséquence sur nos activités communes », a confirmé à l’AFP un porte-parole de Bosch au Japon.

Bosch et Denso oeuvrent ensemble dans le domaine des pièces pour automobiles à travers les coentreprises Associated Fuel Pump Systems Corporation (AFCO) qui fabrique des pompes de voitures et Advanced Driver Information Technology Corporation (ADIT) qui conçoit des systèmes de divertissement et information de bord. Les investissements que compte réaliser Bosch par la suite n’auront pas nécessairement lieu au Japon, « ils peuvent être effectués dans n’importe quelle région du monde », a précisé le porte-parole, se gardant cependant d’indiquer dans quels domaines

Discussions

Laisser un commentaire