Le Japon a considérablement accru vendredi son estimation sur la quantité de débris dus au séisme et au tsunami de mars 2011 qui devraient avoir atteint les côtes d’Amérique du Nord d’ici à octobre prochain, selon les médias.

 

Le Japon évalue désormais à 221.000 tonnes ce total. Un cumul de quelque 30.000 tonnes devraient être arrivées d’ici à avril, 105.000 tonnes d’ici à juin, et 173.000 tonnes d’ici à août, selon de nouveaux calculs du ministère de l’Environnement.

En novembre dernier, il estimait la quantité de débris à « seulement » 33.000 tonnes d’ici à juin mais a révisé ses prévisions en constatant que la quantité est en fait plus importante et se déplace plus vite qu’envisagé.

Selon le ministère, un total de 1,5 million de tonnes de débris ont été emportés par l’océan à partir des préfectures côtières d’Iwate, Miyagi et de Fukushima, les trois provinces du nord-est les plus durement touchées par le tsunami survenu le 11 mars 2011 à la suite d’un puissant séisme au large de l’archipel.

Discussions

Laisser un commentaire