Le nombre d’enfants âgés de moins de 15 ans est de nouveau en baisse au Japon, atteignant les 16,17 millions au 1er Avril 2015. Cette baisse survient pour la 34e année consécutive.

 

Ce nombre, en baisse de 160 000 par rapport à l’année dernière, est le plus bas enregistré depuis la création de ces statistiques en 1950.

Selon les estimations publiées par le ministère des affaires intérieures et des communications internes, Sur ce total, 8,28 millions sont des garçons et 7,88 millions sont des filles.

Les enfants de moins de 15 ans représentent 12,7 % de la population totale du Japon, soit une baisse de 0,1 point de pourcentage et ce pour la 41e année consécutive.

Parmi les pays ayant une population d’au moins 40 millions d’habitants, la proportion d’enfants du Japon se classe tout en bas du classement, derrière les États-Unis avec 19,3 %, la Grande-Bretagne avec 17,6 %, la Chine avec 16,5 %, la Corée du Sud avec 14,3 % et enfin l’Allemagne avec 13,1 %.

Par tranche d’âge, les 12-14 ans représentent le plus grand groupe avec 3,47 millions d’enfants, suivis par les 9-11 ans avec 3,25 millions, les 6-8 ans avec 3,21 millions, les 3-5 ans avec 3,15 millions et les moins de 2 ans avec 3,09 millions.

Parmi les 47 préfectures, seul Tokyo a connu une augmentation des enfants âgés de moins de 15 ans.

La préfecture d’Okinawa a le ratio le plus élevé d’enfants avec 17,5 %, suivie par Shiga (14,6 %) et Saga (14,2 %).

La préfecture d’Akita détient le record du plus faible ratio d’enfants avec 10,8 %, suivie par Tokyo (11,3 %) et Hokkaido (11,5%).

https://www.youtube.com/watch?v=o5k9352iVVo

Source : JIJI/ANN || Image : cowardlion / Shutterstock.com

Discussions

6 Réponses

  1. Haegorn

    Il faut vraiment qu’ils fassent quelque chose pour donner un boost à la natalité. Car à ce rythme la population vieilli très rapidement, ce qui va évidemment faire qu’il y aura bien plus de retraites (je ne connais pas le système de retraite au Japon), et, aussi dur que cela puisse paraître, un nombre très élevé de personnes âgées va forcément finir par amener une grosse baisse de la population en très peu de temps (toutes ces personnes dans la même tranche d’âge mourront plus ou moins dans la même période).
    Il faut que le gouvernement regarde plus loin que le bout de son nez, et pense aux 10, 15, 20 années à venir.

    Bon après, c’est que mon point de vue, et n’étant pas un expert de santé publique, et encore moins un expert de la politique du Japon et de leur façon de voir les choses, je me trompe peut-être, donc hésitez pas à me corriger si j’ai raconté n’importe quoi ‘-‘

    • hethrir

      Il ne faut pas refiler la faute aux gouvernements chaque fois. D’après la statistique du gouvernement, 50% des japonnais sont célibataire. Ça n’aide pas beaucoup pour la natalité. Il y a aussi la mentalité et autres choses qui influencent la donne.

      C’est sur, le problème touche beaucoup le Japon, mais beaucoup d’autres pays le ressent aussi. Un autre problème va surgir aussi, la disparité entre homme et femme. Où la Chine prônait le garçon pour le travail ou l’Inde pour ne pas payer la dîme du mariage. Il y a aussi l’enfant unique pour les couples. Tout ces problèmes vont se faire sentir pour tout le monde.

  2. kouye

    Ils auront une periode d’ajustement tres difficile, ils se stabiliseront, et ils repartiront.
    C’est la vie, ca se fera au prix fort mais ca finira par se reguler naturellement.
    Sinon quoi, faire venir la moitie de l’Afrique pour les faire travailler et vivre comme des japonais? Soyons serieux.

  3. Chiryo

    Oui mais il faut se demander à quoi est dû le manque de naissance, il y a une raison si les japonais sont célibataires en majorité.

    La pression qu’exerce le système sur eux (les heures de travail, la rigidité des entreprises…), la mentalité propre aux japonais (la honte, l’honneur, des valeurs qui leur sont cher pour certains) et j’en passe…

    Tous ces détails les poussent à garder leurs indépendances, y’a qu’à voir tous les articles sur le site reliés à ça, tout concorde.

    Ce n’est que mon avis mais j’ai l’impression qu’ils se sont fourrés dans un espèce de cercle vicieux dont ils vont avoir du mal à se dépêtrer.

  4. Hohenheim

    Pour l’économique je crois pas que cela aura une influence . L’influence de la demographie sur l’economie est surestimé. La baise de la natalité est un phénomène commun dans toute le monde developé. En belgique certain universitaire travaille sur le concepte de krash Demographique.

Laisser un commentaire