La population japonaise a enregistré en 2013 une chute record de 244 000 personnes, renforçant le phénomène de vieillissement de la population ainsi qu’une pénurie croissante de main d’œuvre à terme.

 

Selon les estimations chiffrées communiquées mercredi par le ministère de la Santé, le pays a enregistré 1 031 000 naissances l’an dernier, soit 6000 de moins que l’année précédente.

En revanche le nombre de décès a augmenté d’environ 19 000 par rapport à 2012 pour s’établir à 1 275 000. Il s’agit de la plus forte hausse depuis la deuxième guerre mondiale, selon le ministère.

En 2012, la population globale de l’archipel avait déjà baissé de 219 000 personnes. Selon les estimations officielles, 2013 constitue un nouveau record.

Au 31 mars dernier, le Japon comptait officiellement 126 393 679 personnes, en baisse de 0,21 % un an plus tôt. La tendance au dépeuplement est constante depuis 2007 au Japon où plus de 20% de la population est âgée de 65 ans et plus, une des proportions les plus élevées au monde.

Selon une étude gouvernementale, le vieillissement de la population va continuer à s’accentuer au point qu’en 2060 la tranche des 65 ans et plus atteindra environ 40%.

D’un point de vue économique, ce déclin de la population n’est pas compensé par une politique d’immigration, prônée par exemple par le Fonds monétaire international, mais qui est quasi inexistante du fait des fortes réticences tant des autorités que des Japonais eux-mêmes.

 

 

Source: Belga

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire