Les consommateurs japonais dépensent moins pour l’achat de téléviseurs et d’autres biens numériques depuis l’entrée en vigueur de la hausse sur la taxe à la consommation le premier avril.

 

Un institut de recherche privé a dévoilé les premières données sur les ventes recueillies durant la semaine qui a suivi l’entrée en vigueur de la hausse.

Ces données révèlent que les ventes de téléviseurs ont chuté de 33 % par rapport à la même période l’an dernier.

Elles indiquent également que les ventes d’enregistreurs vidéo et d’autres biens du même type ont chuté de 41 %.

Les ventes d’appareils photo numériques étaient en baisse de 30 %.

 

Des firmes nippones veulent faire taxer le contenu en ligne, provenant de l’étranger

 

Des entreprises japonaises demandent au gouvernement de taxer rapidement les contenus en ligne, provenant de l’étranger.

Environ 300 représentants de sociétés japonaises des secteurs de la publication, de la musique, de l’informatique et d’autres domaines ont publié une déclaration commune, lors d’une conférence de presse rapidement convoquée ce jeudi à Tokyo.

En ce moment, le gouvernement japonais impose une nouvelle taxe à la consommation sur la musique, les livres et autres contenus en ligne, mis en vente par les entreprises du pays. Mais les articles distribués sur le marché japonais par des firmes étrangères ne sont pas taxés.

Pour les sociétés nippones, cette situation est inéquitable et elles réclament donc que la TVA, passée de 5% à 8% le premier avril, soit appliquée à toutes sans distinction.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire