Les restrictions sur l’utilisation des appareils électroniques en vol (smartphones, ordinateurs portables etc.) ont toujours été importantes. Il était toutefois clairement attendu, avec l’explosion des réseaux, un renouvellement de la question.

 

À cet effet, grâce à l’amélioration des performances de l’aéronef, l’année dernière les autorités de l’aviation en Europe et aux États-Unis ont assoupli ces règles.

Au Japon, le Ministère des Transports a décidé d’emboîter le pas.

À partir du 1er septembre 2014 les passagers seront autorisés à utiliser les smartphones et ordinateurs personnels durant le vol.

Une connexion sans fil Wi-Fi sera disponible pour contribuer à la transmission des données.

Toutefois, le gouvernement interdit encore l’utilisation des appareils pendant le décollage et l’atterrissage ; les ondes radio émises seraient susceptibles de perturber la communication entre les pilotes et les stations au sol.

Les compagnies aériennes nationales demandent néanmoins de limiter et de passer les appels afin qu’ils n’importunent ni le personnel de l’avion ni les autres passagers.

 

Source: Yomiuri

Image : Shutterstock

Discussions

Une réponse

  1. SAADANE

    La vraie raison de l’interdiction des appareils électroniques (Si l’avion est si sensible que ça et qu’il a encore le droit de voler alors il n’est plus aux normes(des flottes UE en tout cas)) pendant les phases de décollage et d’atterrissage est que ce sont les moments les plus cruciaux et dangereux : l’attention des passagers doit être maximale, et un smartphone qui s’échappe des mains à grande vitesse fait beaucoup de dégâts. Mais cette interdiction aussi à été levée par l’Union européenne. Pour un fois que le Japon est en retard…

    PS : Même si c’est autorisée, n’essayez pas d’utiliser la data ;d’appeler et d’envoyer des SMS en vol : il n’y a pas de réseau…

Laisser un commentaire