Au moins douze alpinistes sont morts au Japon durant la Golden Week, ont annoncé mercredi la police et des médias.

 

Parmi les victimes du 3 au 6 mai, une femme au foyer de 69 ans a fait une chute mortelle de 50 mètres mardi en escaladant le mont Arafune dans la préfecture de Gunma, dans le centre du pays.

 

Lire la suite de l’article : AFP

 

Discussions

Laisser un commentaire