L’accès gratuit à Internet sera disponible sur le mont Fuji à partir du 10 Juillet et cela dans le but d’attirer plus de touristes étrangers à grimper le plus haut sommet du Japon.

 

Les préfectures de Yamanashi et Shizuoka, en partenariat avec l’entreprise de télécommunications NTT Docomo, vont placer des hotspots Wi-Fi à huit endroits sur la montagne, dont trois près du sommet, un au centre de gestion générale et un autre à la cinquième station.

Selon la préfecture de Yamanashi, l’accès gratuit à Internet sera disponible à la cinquième station du 10 Juillet au 14 septembre et près du sommet du 10 Juillet au 10 septembre.
La connexion Wi-Fi sera disponible pendant 72 heures à partir de la première connexion.

Ce service sera disponible pour tous les randonneurs, mais les deux préfectures souhaitent attirer des grimpeurs venus de l’étranger via les réseaux sociaux.

« Nous espérons que les gens utilisant ce service raconteront leur ascension du mont Fuji à des étrangers, mais qu’ils l’utiliseront également pour consulter la météo et obtenir d’autres informations leur permettant d’assurer leur sécurité », a déclaré un responsable du tourisme de la préfecture de Yamanashi.

70.000 brochures et cartes spéciales en langues étrangères vont être distribuées au niveau des cinquième et sixième stations du Mont Fuji, afin d’indiquer aux touristes les mots de passe et les étapes pour accéder au Wi-Fi.

Selon la préfecture de Yamanashi, le nombre de visiteurs étrangers augmente chaque année. On estime entre 40 et 50000, le nombre de touristes étrangers à avoir effectué le parcours Yoshidaguchi l’année dernière.

Les responsables ont indiqué que la mise en place du Wi-Fi fait suite aux nombreuses demandes de grimpeurs provenant des États-Unis et d’Europe, souhaitant Internet pour partager leurs expériences sur la montagne.

wifi-mont-fujiSource: Asahi

Discussions

Une réponse

  1. Kipatchi
    Kipatchi

    « Les responsables ont indiqué que la mise en place du Wi-Fi fait suite aux nombreuses demandes de grimpeurs provenant des États-Unis et d’Europe, souhaitant Internet pour partager leurs expériences sur la montagne. »

    Sérieusement ? Les gens ont besoin de paratager leurs photos AU MOMENT MÊME où ils la prennent ?

    Tout ça pour narguer ses « amis » et exposer sa vie…

    J’ai rien contre le partage de photos, moi aussi je le fais (et j’adore préparer des albums). Mais j’attends le retour, je me sens pas obligé de raconter ma vie avec mon tout nouvel iPhone (c)(r)(tm)

Laisser un commentaire