La Compagnie d’électricité de Tokyo, Tepco, a une nouvelle fois arrêté un important système de traitement des eaux contaminées à la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.

 

D’après l’opérateur du site, l’arrêt est intervenu samedi matin. Il concerne l’un des trois circuits du système de traitement ALPS, Advanced Liquid Processing System. L’arrêt a été décidé car le circuit ne parvenait plus à réduire le niveau de calcium dans l’eau avant le traitement.

Le calcium limite l’extraction des substances radioactives. Il doit être éliminé au moyen de carbonate de sodium ou d’un filtre avant le traitement de l’eau contaminée. Tepco cherche la cause du problème.

Le circuit avait déjà été arrêté en mars en raison de dysfonctionnements au niveau du filtre devant extraire les métaux comme le calcium. Il avait de nouveau été stoppé en avril quand des ouvriers ont oublié d’ouvrir une soupape d’injection de carbonate de sodium.

Sur les deux circuits restants, l’un est à l’arrêt depuis le mois de mars en raison de la perte partielle d’un filtre qui a sérieusement affecté l’efficacité du système.

Tepco souhaitait faire fonctionner dès avril les trois circuits à plein régime.

 

Source: NHK

 

Discussions

Laisser un commentaire