Au moins 38 minutes de réanimation cardio-pulmonaire (RCP) peuvent augmenter les chances de survie d’une victime d’arrêt cardiaque, démontre une étude présentée à un congrès de l’American Heart Association.

 

Une réanimation d’une aussi longue durée augmenterait aussi les chances de voir la victime échapper à toute séquelle neurologique.

Environ 80% des arrêts cardiaques se produisent à l’extérieur de l’hôpital chaque année, et moins de 10 pour cent des victimes survivent.

Des chercheurs japonais ont déterminé que chez les victimes qui s’en tirent avec peu ou pas de séquelles, 13 minutes s’écoulent entre l’arrêt cardiaque et le moment où la circulation spontanée est rétablie. En revanche, ce sont 21 minutes qui s’écoulent chez les patients qui survivent avec des séquelles plus lourdes.

Les chercheurs ajoutent que les chances de survivre à un arrêt cardiaque sans dommages neurologiques graves chutent de 5 pour cent pour chaque tranche de 60 secondes qui s’écoule avant le retour de la circulation spontanée. Ils en viennent à la conclusion que 38 minutes de RCP sont souhaitables et conseillent aux témoins de poursuivre la réanimation jusqu’à l’arrivée des premiers secours.

Par ailleurs, une autre étude présentée lors du même congrès a démontré qu’une formation vidéo d’une seule minute présentée aux clients d’un centre commercial aide à sauver des vies en cas d’urgence.

Un groupe de 48 adultes a regardé la vidéo pendant que 47 autres patientaient pendant une minute. Les deux groupes ont ensuite été mis en présence d’un mannequin qui simulait la victime ayant eu un malaise. L

es membres du premier groupe ont composé le 911 plus souvent, ont débuté le massage cardiaque plus rapidement et l’ont effectué plus efficacement, et ont passé moins de temps à ne rien faire.

L’auteur principal de l’étude a estimé qu’il pourrait être pertinent de diffuser de telles vidéos éducatives dans les endroits publics.

 

Source: lapresse.ca

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité du Japon

Discussions

Laisser un commentaire