L’iPhone 5 semble promis à un bel avenir, notamment au Japon où les consommateurs devraient bien accueillir ses améliorations pratiques, mais Apple devra sortir un produit autrement plus innovant s’il veut rester en tête du peloton, préviennent des analystes.

Ce nouveau smartphone sera compatible avec la norme de téléphonie mobile de dernière génération dite LTE (proche de la 4G), ce qui permettra aux opérateurs d’augmenter leurs tarifs et donc leurs revenus.

«Le nouvel iPhone sera le smartphone d’Apple le plus vendu», prévoit la firme de consultants Ovum dans une note à ses clients.

Mais malgré quelques améliorations sur certains logiciels et applications, l’appareil lui même ne change pas beaucoup et son système d’exploitation commence à dater, soulignent des experts.

«Si Apple ne revoit pas son système d’exploitation et sa plate-forme logicielle correspondante dans les deux ans, il pourrait se retrouver dans la position actuelle de Nokia et RIM (le fabricant en difficulté du Blackberry)… avec des smartphones dépassés», ajoute Ovum.

Au Japon, la firme à la pomme pourrait en outre ne pas bénéficier pleinement, en tous cas au début, de l’apport de la LTE. Les deuxième et troisième opérateurs nippons – KDDI et Softbank – qui ont l’exclusivité sur la distribution des produits Apple ne disposent pas encore de réseau compatible avec cette norme.

D’après l’agence Dow Jones Newswires, ces deux prestataires ont promis de lancer dès cet automne des réseaux adaptés à cette nouvelle génération, au débit d’information beaucoup plus rapide, mais sans fournir de date.

Le principal opérateur nippon, NTT Docomo, exploite déjà pour sa part un réseau proche de la 4G mais ne vend pas de produits Apple.

Il met l’accent sur les téléphones intelligents fonctionnant avec le système Android de Google, comme la gamme Galaxy de Samsung.

 

 

Discussions

Laisser un commentaire