Le gouverneur d’Okinawa, Hirokazu Nakaima, a déposé une plainte officielle auprès de hauts responsables du gouvernement américain concernant l’agression sexuelle présumée d’une jeune Japonaise par deux militaires américains.

M. Nakaima s’est entretenu lundi au département d’Etat, à Washington, avec le secrétaire d’Etat adjoint aux Affaires est-asiatiques et pacifiques, Kurt Campbell, et avec le secrétaire à la Défense adjoint à la Sécurité pour la région Asie-Pacifique, Mark Lippert.

La réunion s’est tenue à huis clos.

Selon des responsables de la préfecture d’Okinawa, M. Campbell aurait fait part de la préoccupation et de la profonde tristesse du gouvernement américain concernant cet incident.

M. Nakaima a déclaré à M. Campbell qu’il s’agissait d’une affaire extrêmement regrettable et que la population d’Okinawa était très en colère.

Les responsables américains ont affirmé avoir pris très au sérieux la protestation de M. Nakaima. Ils ont déclaré qu’ils continueraient à mettre en oeuvre des mesures de prévention.

Le gouverneur d’Okinawa a également remis aux responsables américains une pétition demandant que soit retiré du service l’avion de transport controversé Osprey, et que la base aérienne de Futenma soit déplacée hors de la préfecture.

Discussions

Laisser un commentaire