Lundi dernier, la police a déclaré avoir arrêté une femme de 29 ans, actuellement au chômage, pour avoir pulvérisé le contenu d’une bombe lacrymogène dans les toilettes des femmes, dans la gare de Takadanobaba à Tokyo le 30 Juillet.

 

Suite à l’attaque ayant eu lieu à 10h30, sept femmes ont été emmenées à l’hôpital, se plaignant de douleurs aux yeux et à la gorge après avoir été aspergées.

La police a identifié le suspect comme étant Maya Kashiwagi, habitant à Sagamihara, dans la préfécture de Kanagawa.

Fuji TV a indiqué que des caméras de surveillance montraient Kashiwagi courir vers le quai de la ligne Yamanote  après l’attaque et monter dans un train.

Kashiwagi  a déclaré avoir fait cela car elle était irrité de faire la queue pour entrer dans les toilettes.

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Discussions

Laisser un commentaire