Comme vous le savez, la population japonaise vieillit de plus en plus, laissant certaines préfectures avec un faible ratio de jeunes. Mais la ville de Tsuwano, située dans la préfecture de Shimane, a décidé de ne pas se laisser abattre et d’attirer la jeunesse en offrant des maisons neuves !

 

Ce don de logements n’est pas limité qu’à un ou deux cas isolés. Actuellement, cinq familles ont déjà pu profiter de cette offre et ont emménagées dans l’une des villes situées dans les préfectures de Shimane et Hyogo afin d’y passer le reste de leur vie.

Si ce n’est pas toute la vie, ça le sera au moins une bonne partie car pour obtenir une de ces propriétés, il est demandé en contrepartie d’y habiter pendant au moins 25 ans.

shimane▲ Préfecture de Shimane

Ces maisons ne sont pas totalement gratuites, 30.000 yens par mois (223€) sont demandés ce qui n’est pas si mal pour une maison neuve. Cela représente au bout de 25 ans, un cout de ¥ 9 000 000 (environ 67 000 €), pour devenir propriétaire d’une maison neuve et du terrain.

Tsuwano se propose également de prendre en charge tous types de travaux d’entretien et aide les nouveaux résidents à trouver un emploi. Le membre d’une famille Tokyoïte ayant décidé de venir vivre à Shimane a ainsi pu trouver un emploi dans une entreprise forestière.

tsuwano_street_002

Bien que seulement cinq familles aient été sélectionnées cette année sur les 17 ayant postulées, 20 autres nouvelles maisons devraient être construites en 2018, de quoi vous laisser le temps de préparer le déménagement.

Les maisons font environ 94 m² et sont situés sur de grandes parcelles de terre. Chose qui devrait plaire aux Tokyoïte n’ayant jamais eu de jardin pour leurs enfants.

Si une telle proposition vous tente, gardez à l’esprit qu’ils sont à la recherche de familles avec des enfants, et les parents doivent être âgé de 40 ans ou moins.

Vous aurez aussi probablement besoin d’être intégré au sein de la communauté – nous doutons qu’ils veulent que des cinglés viennent pourrir leur belle ville.

img_2

Bien qu’il s’agisse d’un grand changement de vie pour les familles et une offre coûteuse pour les communautés locales, cela n’est pas une mauvaise idée.

Avec la diminution du nombre de jeunes, il n’y a pas grand-chose qu’ils peuvent faire pour assurer le bon fonctionnement des infrastructures de la préfecture.

Si cependant vous cherchez plutôt à vivre sur une ile, vous pouvez également tenter Mishima. Vous aurez le droit à une veau gratuit !

img_0Source : Rocketnews24 || Images : Wikipedia / blogs.yahoo.co.jp/heizou0275/

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire