Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a suggéré mardi qu’un sommet entre le Japon et la Chine était nécessaire pour apaiser les relations bilatérales mises à mal par le conflit territorial, ont rapporté les médias locaux.

 

Cela peut être nécessaire « pour rétablir les relations, en commençant avec un sommet », a déclaré M. Abe dans un programme télévisé et cité par l’agence de presse japonaise Kyodo.

Il a également souligné que les deux pays devaient reconstruire le partenariat stratégique et réciproquement bénéfique bilatéral, et organiser un sommet ou des entretiens de haut niveau en raison des problèmes rencontrés par les deux pays, selon le média.

Cependant, le Premier ministre japonais a réitéré que la question territoriale était non-négociable, a indiqué le média.

Les propos de M. Abe interviennent après une visite en Chine de Natsuo Yamagushi, leader du parti du Nouveau Komeito qui a formé le gouvernement de coalition avec le Parti libéral démocratique de M. Abe.

M. Yamagushi a rencontré M. Abe samedi et l’a informé des résultats de sa visite en Chine, que le Premier ministre a qualifiée d' »importante ».

Les relations entre la Chine et le Japon se sont tendues depuis que le gouvernement japonais a unilatéralement « nationalisé » les îles chinoises de Diaoyu en septembre dernier, malgré la forte opposition de Beijing.

Discussions

Laisser un commentaire