Un programmeur informatique a avoué avoir tué des douzaines de chats dans l’arrondissement d’Ota à Tokyo, expliquant que tous les chats errants qui se regroupaient dans le quartier l’avaient rendu fou, a indiqué la police le 18 septembre.

 

L’aveu de Shinya Kuboki, 33 ans, vient après son arrestation pour suspicion de violence sur animal pour avoir étranglé un chat et l’avoir jeté sur le sol d’un parking à 2h30, le 18 septembre dernier.

Lors de son interrogation, il a dit qu’il était responsable des morts suspectes de beaucoup de chat. Les dépouilles de 45 chats ont été retrouvées dans le quartier depuis avril.

« J’ai mélangé du liquide de dégivrage (de voiture) avec des produits chimiques d’agriculture, achetés sur internet, pour les mettre dans leur nourriture, » a raconté Kuboki à la police. « J’ai tué ces chats avec angoisse et stupéfaction de voir qu’ils se sont installés dans le quartier à cause de quelques résidents qui les nourrissaient ».

Les policiers patrouillant dans le quartier l’ont interrogé vers 3h20. Ils le soupçonnent d’avoir tout juste empoisonné leur nourriture pour continuer son massacre.

La police a retrouvé les corps de quatre chats dans le panier de sa bicyclette.

 

Source : Asahi || Image : Shutterstock

Discussions

Laisser un commentaire