Une étude montre qu’environ 40% des personnes sans-abris vivant à Tokyo aurait été victime d’une forme de violence.

 

Un groupe à but non-lucratif qui aide les sans-abris a mené cette enquête. Ils ont interrogé plus de 300 personnes dans les quartiers de Shinjuku, Shibuya, Ikebukuro et autres.

40% déclarent avoir été victime de violence. 7% disent que cela se produit « souvent », 20% « de temps en temps » et 13% déclare que cela ne se produit plus.

Lorsqu’on leurs demande qui étaient les responsables, ils répondent « des enfants et des jeunes » dans 38% des cas et des adultes dans 22% des cas. Ils n’ont aucune idée pour les 40% restants.

Dans la majorité des cas, ce sont des canettes, des pierres ou des pétards qui leurs sont lancés dessus.

 

Source: NHK || Image: Wikepedia

Discussions

Laisser un commentaire