L’opérateur de la centrale nucléaire sinistrée Fukushima Dai-ichi dit avoir constaté depuis trois jours une hausse importante des niveaux de césium radioactif dans un des puits d’observation de la centrale.

 

La Compagnie d’électricité de Tokyo, TEPCO, surveille régulièrement les eaux souterraines près des édifices abritant les réacteurs pour vérifier la présence de substances radioactives et analyser les effets de l’accident de 2011 sur l’environnement.

TEPCO a enregistré lundi 9000 becquerels de césium 134 et 18 000 becquerels de césium 137 par litre d’eau dans un puits se trouvant entre l’édifice du réacteur 2 et la mer.

Les niveaux de ces substances radioactives sont 90 fois plus élevés que la lecture prise trois jours auparavant.

Le même puits a présenté des niveaux élevés de rayons béta vendredi. Ces rayons auraient été émis par du strontium et autres éléments radioactifs.

Les responsables de TEPCO ignorent pourquoi les niveaux de césium ont augmenté soudainement et quels sont les effets de cette hausse sur les eaux de l’océan.

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire