Les excuses sont prises beaucoup plus au sérieux au Japon que dans notre pays. Ainsi, en cas de faute grave, les Japonais n’hésitent pas à se prosterner en s’agenouillant. Mais que faire quand cette expression de votre infériorité n’est pas suffisante aux yeux de l’autre personne ?

 

Le fait de s’agenouiller pour s’excuser ou demander une faveur est appelé dogeza au Japon.

Mais comment faire lorsque votre trahison est si grande qu’un tel acte ne suffise pas ?

Pour la sortie DVD du film , Le Roi des excuses (謝罪の王様 ou Shazai no Ousama), en mars 2013, l’équipe du site japonais Livedoor News s’était amusée à proposer quelques exemples de dogeza insolites.

Le dogeza glissé :

1_mini
1a 1b

Le dogeza plongé :

2_mini2b2b

La toupie dogeza :

9_mini
9a9b

Le saut de grenouille dogeza :

ff5kdxf9tglipa3zeshw

Le salto arrière dogeza :

04

Le dogeza réciproque :

05

La vague dogeza :

06

La pyramide dogeza :

07

Le hip-hop dogeza :

08

Source : livedoor news / kotaku

Discussions

16 Réponses

Laisser un commentaire