Le gouvernement a annoncé la modification de ses directives concernant la prévention du suicide pour tenter d’enrayer la hausse des suicides et tentatives de suicide chez les jeunes.

Le secrétaire général du gouvernement Osamu Fujimura, a déclaré lors d’une conférence de presse que la révision des directives, qui fait suite à plusieurs cas d’école très médiatisés de brimades, est une première en cinq ans.

Parmi les nouvelles directives, nous pouvons trouver par exemple: «L’intimidation et les brimades peuvent se produire sur n’importe quel enfant dans une école et doivent être abordées ouvertement par les écoles ainsi que les autorités locales, et non étouffées . »

Les directives traitent également des cas dans lesquels des enquêtes de tiers sont nécessaires car les familles endeuillées des enfants qui se suicident à cause de l’intimidation ne souhaitent pas que l’école de leur enfant ou que le conseil d’éducation n’enquête sur leur cas.

Le cabinet prévoit également d’introduire un service téléphonique de soutien ouvert 24h/24  ainsi qu’un accès facile via smartphone ou ordinateur de bureau, de soutien et d’informations pour les victimes de brimades.

Discussions

Laisser un commentaire