A Kasuga dans la préfecture de Fukuoka, sept lycéens sont accusés d’avoir poussé au suicide un camarade de classe en novembre dernier

 

Selon la police,  Isao Yamaguchi âgé de 18 ans a écrit un message d’adieu sur son téléphone portable, détaillant la persécution subie lorsqu’il était scolarisé dans son école privée entre le 1er octobre et mi-Novembre. Il a également nommé les personnes responsables.

Il a terminé le message en écrivant « Je ne pourrai jamais leur pardonner. »

Peu de temps après, le 14 novembre, Yamaguchi s’est suicidé en sautant du haut d’un immeuble.

 

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

 

Discussions

Laisser un commentaire