Ce dimanche correspond au 68ème anniversaire de la fin des violents combats qui ont ravagé Okinawa dans les dernières semaines de la Deuxième Guerre mondiale.

 

Les combats terrestres de 1945 ont fait 200 000 morts, soit un quart de la population de la préfecture la plus au sud du Japon. Les affrontements se sont officiellement terminés le 23 juin.

En souvenir des victimes, les familles des défunts ont déposé des fleurs sur un cénotaphe installé dans le Parc du mémorial pour la paix d’Itoman, théâtre du dernier grand combat de cette bataille d’Okinawa.

La cérémonie a été organisée en présence du premier ministre Shinzo Abe. Le gouverneur de la préfecture Hirokazu Nakaima a lu une déclaration pour la paix.

68 ans après la fin des combats, les survivants ne représentent plus que 17 pour cent de la population d’Okinawa.

Une association qui achetait des films aux Etats-Unis sur cette bataille a été dissoute en mars en raison de l’âge avancé de ses membres. Une décision qui complique la transmission du souvenir de la tragédie aux générations à venir.

 

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire