Le 15 juillet 1953, cinq entreprises fusionnaient pour donner naissance à Fuji Heavy Industries Ltd. Cinq ans plus tard naissait la première automobile Subaru, suivie du premier jet d’entraînement japonais. Retour sur 60 années d’innovation.

 

Ce lundi 15 juillet 2013 marque le soixantième anniversaire de la fondation du groupe industriel japonais Fuji Heavy Industries Limited, mieux connu du grand public pour sa gamme de véhicules Subaru.

Hasard du calendrier, le 15 juillet est aussi la date retenue cette année par Nissan Motor Company pour dévoiler la petite Go, première automobile à porter un nom abandonné depuis 32 ans : Datsun.

Quel rapport avec Subaru ? Très simple. Jusqu’en 1981, Datsun fut à Nissan ce que Subaru est à Fuji Heavy Industries : un simple nom de marque apposé sur le capot des automobiles produites par ces deux conglomérats.

A la même époque, Honda produisait des Honda et Toyota des… Toyota, les deux géants japonais faisant ainsi connaître leur nom au-delà des frontières de l’Archipel.

On raconte que les dirigeants de Nissan se mirent à jalouser le prestige et la reconnaissance dont jouissaient leurs homologues de chez Honda et Toyota à mesure que le nom de leur entreprise gagnait en notoriété.

Aussi fut-il décidé à l’orée des années 1980 que les automobiles Nissan porteraient exclusivement le nom de Nissan.

 

Lire la suite de l’article

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source; Challenges

Discussions

Laisser un commentaire