Les arts martiaux, appelés « Budô » en japonais, sont sûrement les éléments culturels qui se sont exportés avec le plus de succès du Japon.

 

Les 6 arts martiaux suivants sont aisément praticables dans le monde entier. Alors, voulez-vous entraîner votre physique et votre mental ?

 

L’aikido

aikidoCet art martial a été crée dans les années 20 par Morihei Ueshiba (1883-1969), un expert qui avait atteint le plus haut degré de maîtrise des arts martiaux traditionnels japonais.

Le principe de l’aikido est de canaliser la force de l’adversaire pour la retourner contre lui au lieu de s’y opposer de front. Il n’existe pas de compétition d’aikido car la finalité de ce budô n’est pas de s’entraîner à atteindre la perfection d’une technique mais d’éprouver son caractère en accord avec les règles de la nature.

Illustration du principe de l’aikido : neutraliser l’attaque adverse en usant du minimum de force.

 

Le judo

judoJudo signifie « voie de la souplesse ». Sa pratique est compétitive et intense. Il a été inventé par Jigoro Kano en 1882. Il se caractérise par des techniques pratiquées au sol, de projection, de contrôle de l’adversaire. Mais le but de Kano n’était pas seulement de créer des techniques pour obtenir la victoire mais aussi de travailler le mental.

Le judo est le plus célèbre art martial au Japon, probablement car c’est une discipline olympique.

 

Le kendo

kendoLe kendo est un art martial moderne, héritier du kenjutsu (l’art du sabre des samourais), utilisant des armes en bambou (shinai) et une armure (bôgu). De nos jours il est largement pratiqué au Japon et dans le reste du monde. Le kendo combine des techniques et les valeurs des arts martiaux avec une activité physique intense.

Le kendo résulte de la transformation d’un art de tuer son adversaire à un moyen d’apprendre des techniques et de développer son esprit.

 

L’iaido

iaido

L’iaido, parfois abrégé « iai », est un art martial japonais moderne. L’iaido est l’art de dégainer un sabre de son fourreau de manière parfaitement contrôlée et fluide pour frapper son adversaire en un coup puis d’en essuyer le sang et de le rengainer. Certains débutants commencent à pratiquer avec un sabre en bois (le bokken) selon le style de leur professeur mais la plupart utilisent un sabre émoussé appelé iaitô. Les pratiquants maniant un sabre réellement aiguisé (shinken) sont peu nombreux et très expérimentés.

En iaido, le mouvement part d’une position assise pour finir par le sabre remis au fourreau, le tout dans une succession de mouvements fluides.

 

Le karaté

karate

Le karaté est un art martial qui s’est développé sur les îles Ryûkyû, aujourd’hui Okinawa, qui ont longtemps été indépendantes. Il a combiné des techniques indigènes de ces îles avec des influences d’arts martiaux chinois comme la Grue Blanche. Le karaté vise à se défendre ou à attaquer à l’aide de différentes parties du corps : les pieds, les genoux, les coudes, la main ouverte ou fermée, les avant-bras, les doigts.

Historiquement et dans certains styles modernes on enseigne également des prises, des projections, des blocages, des clés et des coups portés aux points vitaux. On donne le nom de karatéka aux pratiquants de cet art martial.

Les niveaux de karaté (qui peuvent être différents selon les fédérations) sont symbolisés par des ceintures de couleur. La plus célèbre est la noire, portée jusqu’au 5ème dan (sur un total de 10).

 

Le kyûdo

kyudo

Le kyûdo est l’art martial qui enseigne la maîtrise de l’arc. L’arc et les flèches employés étaient autrefois les armes des samouraïs au même titre que le katana. Avec le temps cet art est devenu cérémonial et populaire.

Une chorégraphie de mouvements précis n’utilisant qu’un minimum de tension musculaire et un maximum d’énergie spirituelle sont requis pour décocher la flèche et atteindre la cible. L’esprit doit être complètement serein et le corps en parfait équilibre.

Le kyûdo diffère des autres arts martiaux dans le sens où l’ennemi n’est pas un autre être humain mais une cible. Si vous ne parvenez pas à l’atteindre, la faute vient forcément de vous. Le kyûdo entraîne à la maîtrise de soi et à discipliner l’esprit.

Source : http://www.wasa-bi.com / Shutterstock.com

Discussions

2 Réponses

Laisser un commentaire