Un sondage indique que la moitié des personnes actives au Japon souhaitent continuer à travailler après 65 ans.

 

Le gouvernement a mené une enquête auprès d’hommes et de femmes âgés de 35 à 64 ans. Les résultats ont été présentés dans le rapport annuel 2014 sur le vieillissement de la société.

Ce rapport souligne la « nécessité de se préparer le plus tôt possible à vivre jusqu’à 90 ans ».

 

Durant l’enquête la question : « Passé 60 ans, jusqu’à quel âge désirez-vous continuer à travailler en tant que salarié ? » a été posée.

  • 50,4 % des personnes interrogées ont répondu « jusqu’à 65 ans ».
  • 25,7% des personnes ont répondu « Tant que je serai en mesure de travailler ».
  • 20,9% « jusqu’à l’âge de 70 ans ».
  • 3,7% ont répondu « jusqu’à 75 ans ».

 

Puis pour quels raisons ils désiraient continuer à travailler (plusieurs réponses possibles) :

  • 76,7% désirent couvrir les frais de subsistance.
  • 41,4% désirent gagner de l’argent qu’ils peuvent dépenser librement.

 

Pour le type d’emploi recherché :

  • 53,9% veulent être « employé à temps partiel ».

 

Leur niveau de préparation financier pour la retraite :

  • 50,4% des personnes interrogées ont déclaré que leur niveau était « nettement insuffisant ». Un résultat qui s’élève à 66,9% si l’on y ajoute les 16,5% ayant répondu « légèrement insuffisant ».
  • Seulement 23,3% ont répondu être bien préparé.

 

Pour les sources de revenus attendues (plusieurs réponses possibles) :

  • 82,8% ont cité les pensions publiques.
  • 46,2%  puiseront dans leurs économies ou fonds de retraite.
  • 45,6% d’un salaire.

 

Ils ont enfin été interrogés sur le montant d’épargne qu’ils pensent nécessaire pour la retraite :

  • 19,7% ont répondu 20 000 000 ¥ (~144 000 €)
  • 19,5% ​​10 000 000 ¥ (~72 000€)
  • 15,8% ne savent pas.

 

Discussions

Laisser un commentaire