Le judoka japonais Masato Uchishiba, double champion olympique des moins de 66 kg en 2004 et 2008, a écopé vendredi de cinq ans de prison ferme pour le viol d’une jeune étudiante.

 

Selon les attendus du tribunal, Masato Uchishiba, 34 ans, a été condamné pour avoir abusé d’une jeune judoka du club qu’il entraînait. La jeune fille a été violée dans un hôtel de Tokyo.

Les faits remontent à septembre 2011. Le club de l’école d’infirmières de l’université de Kyushu était en déplacement à Tokyo. Après une soirée karaoké passablement arrosée, la jeune fille, alors âgée de 18 ou 19 ans, était rentrée à l’hôtel et s’était rapidement endormie en état d’ébriété.

Selon le procureur, cité par la télévision publique NHK, elle aurait été brutalement réveillée par les assauts de son entraîneur.

Tout au long du procès, Uchishiba, qui est marié, a nié le viol et maintenu que la relation avait été consentante. Il a décidé vendredi de faire appel.

Cette condamnation clôture une semaine épouvantable pour le judo japonais, après la révélation mercredi que des athlètes de l’équipe nationale féminine avaient été giflées et battues par leur entraîneur à coups de sabre en bambou. Le responsable mis en cause a démissionné jeudi.

Ces affaires sont d’autant plus embarrassantes qu’elles surviennent alors que Tokyo est en train de lancer sa campagne internationale pour promouvoir sa candidature à l’organisation des JO de 2020, face à Istanbul et Madrid.

 

Discussions

2 Réponses

Laisser un commentaire