Ce jeudi marque le 42ème anniversaire de la rétrocession d’Okinawa au Japon, par les Etats-Unis.

 

Aujourd’hui, près de 74 % des installations militaires américaines, en terme de superficie, restent concentrées à Okinawa.

Soucieux d’alléger ce fardeau,Washington et Tokyo ont convenu de restituer à l’Archipel la base militaire américaine de Kadena, dans le sud.

Le Japon poursuit par ailleurs ses efforts de relocalisation, au sein de la préfecture méridionale, de la base aérienne des Marines américains de Futenma. En 2013, le gouverneur d’Okinawa Hirokazu Nakaima a approuvé le projet de construction d’un terrain pour accueillir la nouvelle base dans la zone côtière moins peuplée de la ville de Nago.

Toutefois, de nombreux habitants d’Okinawa s’opposent à la construction d’une base aérienne dans leur préfecture. Au début de l’année, ils ont réélu le maire Susumu Inamine, également hostile au projet de relocalisation.

M. Inamine se rendra aux Etats-Unis à partir d’aujourd’hui pour faire part de son refus aux officiels américains, notamment aux parlementaires.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire