Trente-neuf docteurs et employés du Centre National de Cancer ont détourné environ 40,86 millions de yens sur une période de cinq ans se terminant à l’année fiscale 2011. Ils ont, parmi d’autres méthodes, demander à des fournisseurs de mettre en commun les fonds de recherche du gouvernement, a annoncé le centre.

 

Selon le Centre, des docteurs et des employés ont passé de faux ordres à des fournisseurs et ont utilisé les fonds fournis par le Ministère de la Santé, du Travail et du Bien-Être et d’autres donateurs pour payer des factures. Ils ont demandé aux fournisseurs de rassembler l’argent fourni sous le nom de « dépôt ».

Le Centre a imposé des sanctions disciplinaires à 23 personnes, allant de la suspension de poste aux retenues sur salaire, ou en donnant de sérieux avertissements. Il n’a pas puni 16 autres personnes qui avaient déjà pris leur retraite.

L’argent mutualisé a atteint environ les 38 millions de yens. Il a été utilisé pour acheter des ordinateurs et d’autres biens pour lesquels les fonds de recherche gouvernementaux ne peuvent être utilisés. Aucune des 39 personnes impliquées n’ont détourné les fonds à des fins privées a annoncé le Centre vendredi.

Un directeur de département dans la soixantaine a été suspendu pendant deux mois. Les salaires de trois personnes, parmi lesquelles un directeur d’un autre département dans la cinquantaine et un directeur-adjoint, ont été suspendus pour une durée allant de un à trois mois. De plus, le Centre a émis des réprimandes orales ou écrites à 19 personnes.

« Nous ferons des efforts pour éviter que de tels actes se reproduisent » a déclaré le jour-même à une conférence de presse Tomomitsu Hotta, directeur du Centre.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: Yomiuri

Discussions

Laisser un commentaire