Il y a 35 ans, le Japon et la Chine signaient leur Traité de paix et d’amitié, mais les leaders des deux pays n’ont pas organisé d’événement officiel lors de cet anniversaire lundi, alors que les tensions demeurent élevées.

 

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hong Lei, a déclaré dans un communiqué que les parties devraient affronter leurs difficultés actuelles en se servant de l’histoire comme miroir et en regardant vers l’avenir.

Les membres d’une délégation multipartite de neuf parlementaires japonais ont rencontré des hauts responsables chinois dans le but d’améliorer les relations.

La vice-ministre du Département international du Parti communiste chinois, Yang Yanyi, s’est entretenue avec les parlementaires nippons. Selon elle, le Japon répète que le dialogue avec la Chine est important mais ne pose pas de geste en conséquence.

Mme Yang dit que la Chine ressent de plus en plus d’hostilité plutôt que de l’amitié de la part du Japon.

Lundi, la chaîne de télévision officielle chinoise a mentionné que le Japon marquera le 15 août l’anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Certains membres du gouvernement japonais devraient, pour l’occasion, se rendre au sanctuaire Yasukuni, où sont honorés les Japonais morts à la guerre, dont certains dirigeants condamnés comme criminels de guerre.

La chaîne chinoise a indiqué que de telles visites font l’objet de critiques, tant au Japon qu’à l’étranger.

 

Le Japon veut promouvoir les liens stratégiques avec la Chine

 

Le Japon s’engage à promouvoir les liens stratégiques et mutuellement bénéfiques avec la Chine, indépendamment des problèmes particuliers entre les deux pays.

Le ministère japonais des Affaires étrangères a émis cette déclaration lundi à l’occasion du 35ème anniversaire de la signature du Traité de paix et d’amitié entre les deux nations.

Cette déclaration précise qu’au cours des 35 dernières années, le Japon et la Chine ont approfondi leur coopération à plusieurs niveaux notamment dans les domaines politique, économique et culturel. Le texte dit qu’un renforcement des relations bilatérales servira les intérêts des deux pays.

Toujours selon cette déclaration, il est normal que des litiges se présentent entre le Japon et la Chine d’autant plus qu’ils sont voisins.

Mais Tokyo et Pékin devraient faire en sorte que les problèmes individuels n’affectent pas la relation en général. Les deux pays devraient s’efforcer de bâtir des liens stratégiques et mutuellement bénéfiques, peut-on lire dans cette déclaration.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire