Selon un sondage effectué par le Ministère de la santé et du travail, 35 % des japonais interrogés considèrent la voix des enfants comme une nuisance.

 

Dans ce sondage, 35,1 % des personnes interrogées soutiennent l’idée que dans les zones résidentielles, les voix des enfants en crèche ou maternelle sont une nuisance.

Un résultat qui confirme la difficulté à trouver un soutien auprès de la communauté pour élever ses enfants.

Le sondage, mené sur Internet au mois de Mars, a été effectué à l’échelle nationale auprès de 1500 hommes et 1500 femmes . Parmi les personnes interrogées, 60,5 % étaient mariées.

A la question, « La voix des enfants est-elle un bruit, une nuisance ? » 5,4 % pensent que c’est absolument le cas. 29,7 % ont indiqué qu’il en s’agissait d’une, dans une certaine mesure.

26,4 % ont partiellement rejeté cette idée et 38,5 % ne sont pas d’accords du tout.

Le sondage révèle également que les personnes les moins intéressées par le bénévolat et les activités communautaires sont les moins tolérantes à ces voix.

 

Source : Yomiuri Shimbun

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire