Plus de 30% des personnes évacuées autour de la centrale nucléaire Daiichi de Fukushima veulent récupérer leurs animaux de compagnie qu’ils ont été forcés d’abandonner.

Le ministère de l’Environnement a demandé à environ 1.000 propriétaires d’animaux de la zone d’exclusion s’ils voulaient rapatrier leurs animaux.

330 personnes ont déclaré vouloir reprendre leurs animaux de compagnie. D’autres ont répondu qu’ils ne pouvaient pas se permettre de garder des animaux domestiques en vivant dans des refuges.

Suite à la catastrophe de l’année dernière, le ministère et les ouvriers préfectoraux ont ramassé environ 750 chiens et chats abandonnés dans la zone d’exclusion et les ont mis en sécurité. Ils sont gardés dans des chenils et restent non réclamés.

Le ministère espère maintenant commencer à rendre les animaux à leurs propriétaires mais de nombreux animaux restent encore dans la zone d’exclusion.

Le ministère a commencé à ramasser les animaux de compagnie vendredi. Il s’attend à ce que le travail se poursuive jusqu’au début du mois Octobre principalement dans les zones résidentielles de la zone.

Discussions

Laisser un commentaire