198 108 cas d’intimidation ont été déclarés dans des écoles au Japon pour l’exercice 2012 qui a pris fin en Mars. Un résultat en hausse de 2,8 fois par rapport à l’année précédente.

 

C’est le chiffre le plus élevé depuis le début de l’enquête en 1985, a déclaré mardi le ministère de l’éducation

Cette envolée démontre que le cas du suicide du jeune lycéen à Otsu, survenu en 2011 a permis de renforcer la sensibilisation de l’intimidation chez les enseignants, selon le ministère.

Il a ajouté que la détection des cas d’intimidation par les enseignants était toujours insuffisante.

 

 

 

 

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité du Japon

 

Discussions

Laisser un commentaire