Le Japon a pendu 2 condamnés à mort vendredi.

 

Il s’agit de la 10e et 11e exécution depuis le début du gouvernement de l’actuel Premier ministre Shinzo Abe commencé en décembre 2012.

Le Ministre de la Justice Sadakazu Tanigaki, qui a ordonné les exécutions, a déclaré que la population japonaise appuie la peine capitale et qu’il n’était pas nécessaire de revoir le système.

 

Image : Shutterstock

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire