Ce mercredi marque le 18ème anniversaire de l’attaque au gaz sarin dans le métro de Tokyo.

 

La secte Aum Shinrikyo avait perpétré l’attaque le 20 mars 1995. 13 personnes avaient été tuées et plus de 6000 autres blessées.

Les responsables du métro se sont recueillis à 8 heures du matin à la station de Kasumigaseki, l’une des stations attaquées.

La Cour suprême a confirmé la peine de mort appliquée à 13 personne pour leur rôle dans l’attaque et d’autres crimes.

Trois anciens membres de la secte Aum ont été arrêtés l’année derrière. Il seront jugés par le tribunal régional de Tokyo.

Shizue Takahashi, l’épouse d’un adjoint au chef de station tué dans l’attaque, a déclaré qu’elle en ressentait encore le choc, comme si elle s’était produite la veille.

Je souhaite que les condamnés à mort reconnaissent leurs crimes, a-t-elle ajouté.

 

Discussions

Laisser un commentaire