Ce lundi marque le 10ème anniversaire du retour dans l’Archipel de 5 ressortissants japonais enlevés par des agents de Corée du Nord, où ils ont été retenus durant plusieurs dizaines d’années.

Le gouvernement japonais a déclaré que la résolution du dossier des enlèvements était l’une de ses priorités et qu’il poursuivrait ses efforts de négociation avec la Corée du Nord en vue d’élucider le sort d’autres victimes.

Quelques progrès ont pu être enregistrés depuis que l’ancien dirigeant nord-coréen Kim Jong-il a reconnu les faits et que 5 Japonais enlevés ont pu regagner leur pays en 2002.

Le Japon a déclaré que la tenue d’une rencontre officielle avec la Corée du Sud et les Etats-Unis, mercredi à Tokyo, serait l’occasion de montrer à Pyongyang sa détermination à résoudre le contentieux avec l’implication de Séoul et de Washington.

Discussions

Laisser un commentaire